Suis-je assez compétent pour faire de l’alternance ?

« Je n’y connaît rien », « je ne suis pas assez compétent », « je ne me sens pas prêt cette année »… Lorsque je présente ma formation, je suis toujours interpellé par ces réflexions… et c’est là que je sors mon argumentaire de vendeur de tapis !

Que l’alternance te face peur, c’est normal, mais il faut garder en tête quelque chose : les attentes sont proportionnelles à ton niveau d’études. Il n’y a donc aucune pression à avoir. Évidemment, les attentes pour un jeune bachelier de 18 ans et celles pour un titulaire d’un master qui débute une thèse ne sont pas les mêmes ! D’une manière générale, le plus important est de se montrer volontaire et de chercher à apprendre. Rien de plus désagréable qu’un alternant qui est incompétent (au début) et qui ne souhaite pas s’améliorer. A l’inverse, reste modeste et ne te « sur-vends » pas trop : ça va gonfler les collègues et le jour tu commettra une erreur ils ne vont pas te louper 😉 .

L’idéal est donc de tenter sa chance et de commencer au plus vite le processus de recrutement. Lors des entretiens, tu auras tout le loisir de clarifier avec le/les recruteur(s) les compétences requises et le profil nécessaire. Si une entreprise te demande d’être parfaitement opérationnel après deux semaines, tire toi. Non, sans blague, pose toi les bonnes questions … Tu cherche une structure qui va t’accueillir et te former pendant plusieurs années, même si tu cherches avant tout à trouver un contrat, il ne faut pas non plus sauter sur n’importe quel poste.

Les salariés expérimentés qui changent de poste (ou d’entreprise) ont besoin d’une période d’adaptation, alors tu te doutes bien qu’un alternant qui débute tout juste sa carrière ne pourra pas faire de miracles !

A titre indicatif, je te propose ci-dessous un petit récapitulatif des attentes en fonction de ton niveau d’études.

  • Niveau BAC : être ponctuel, volontaire et curieux. Montre ta motivation !
  • Niveau BAC +2/3 : avoir un minimum d’autonomie et faire preuve d’initiative. Tu dois avoir les compétences de base.
  • Niveau BAC +5 : tu dois avoir des compétences avancées et la capacité de prendre du recul.

Laisse aux recruteurs le choix, tente ta chance, tu as tout à gagner et rien à perdre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *